Archives de Tag: Bantaey Srei

Les temples d’Angkor, complètement séduits

Nous prenons un congé des temples pour visiter le Musée national d’Angkor. Une belle balade de 20 minutes à pied à partir de notre hôtel, en longeant une rivière. Le soleil nous accompagne, une brise légère souffle doucement. Tout va bien!

Un musée bien fait, où les informations nous aident à mieux comprendre les civilisations anciennes d’Angkor. Tout ce que nous avons visité depuis notre arrivée fait encore plus de sens. Les explications sont claires et les pièces inspirantes. L’évolution de l’art Khmer et de ses influences du IXe siècle au XIVe,  c’est passionnant!  Nous apprécions notre visite dans cet endroit calme et reposant.

Le seul bémol de la visite? Un groupe de touristes et leur guide,  certainement débarqués d’un immense autobus. Ils sont bruyants, leur guide parle très fort et ils sont envahissants. Les gardiens ne disent rien…les autres visiteurs du musée les regardent d’un air découragé. Heureusement leur présence ne dure pas longtemps, un guide leur fait traverser les salles d’un pas rapide et ne leur donne des explications que pour les pièces les plus importantes. Le calme revient aussi soudainement qu’il nous avait quitté et la fin de la visite se passe bien.

Nous profitons du reste de la journée pour marcher dans Siem Reap et nous reposer un peu. Nous avons loué une chambre dans un hotel bien tenu, situé dans une petite ruelle à l’écart du brouhaha du marché et de l’immense bazaar bondé de restaurants et de boutiques de souvenirs. Nous y sommes très bien. La nourriture Khmer est savoureuse, goûteuse et il est possible de choisir des plats végétariens avec de beaux légumes frais.

Comme cette partie de Siem Reap est très touristique, nous avons droit à des offres de consommation de toutes les sortes. Difficile de marcher dans la rue sans que les chauffeurs de tuk tuk, stationnés aux endroits stratégiques, nous crient: « Hello! Hello! Tuk tuk sir? Madam! You want a tuk tuk? Hello! Hello! Hello! » Ou si nous traversons les boutiques du marché: « Madam, you want something Madam? Hello! Madam! » Ils veulent vendre et feront tout pour cela, c’est leur gagne pain. Nous sommes devenus leur moyen de survie. Si nous ralentissons pour admirer une pièce un peu spéciale, les incitations augmentent en intensité… Il nous arrive chacun notre tour de trouver cela un peu difficile mais nous finissons toujours par en rire.

Aussitôt que nous entrons dans la ruelle conduisant à notre hôtel, le silence revient…jusqu’au lendemain matin où le réceptionniste m’accueille alors que je descends encore l’escalier. « Good morning Madam. Did you sleep well? How was your night? Going for breakfast now? Are you eating next door? You can eat  somewhere else if you want to, no problem! Where are you going today? Where is your husband? » Une vrai usine à questions! Et je l’entends recommencer avec Robert qui suit pas très loin derrière moi! Heureusement, les autres membres du personnel sont plus discrets.

Au troisième jour de la visite des temples d’Angkor, monsieur Kong, notre chauffeur de tuk tuk se présente avec un épais blouson avec un capuchon. Il fait frais et nous avons une heure trente de trajet devant nous. Nous emportons de quoi nous couvrir, la première fois depuis Sapa. Le temps légèrement plus frais se continue depuis quelques jours. Les visites sont assez confortables malgré la chaleur qui s’installe rapidement au cours de la journée. Mais en tuk tuk, le vent est un peu froid et c’est avec nos manteaux que nous débuterons la visite ce matin. Tout au long de la route, de grandes rizières et les étangs de lotus alternent avec de petits bourgs plutôt pauvres et désordonnés. Nous passons de paysages bucoliques à la dure réalité d’un pays où une grande partie de la population est plus pauvre que pauvre. Mais partout, les gens s’affairent sous le soleil qui se réchauffe peu à peu.

Le temple Banteay Srei vaut amplement le détour. C’est le site le plus ancien de ceux que nous avons visités. Je suis heureuse de le découvrir car ce que nous avons lu à son sujet la veille au musée a éveillé ma curiosité. La succession de rois et les influences des artisans, venus de pays avoisinants, ont grandement inspiré les différents styles de construction d’Angkor mais aussi les sculptures et les décorations. Dans toute cette évolution, malgré qu’il soit très ancien,  Banteay Srei propose un style savamment ciselé, tout en subtilités et en détails.

 

Une surprise nous attend à Bantay Srei! Malgré l’éloignement du site, nous croisons un nombre important de groupes de touristes. Et puisque le temple est tout petit, nous sommes entassés les uns sur les autres et il est un peu difficile de rester en place pour observer les détails ou même pour prendre des photos.

 

Je décide donc de lâcher prise, d’essayer de savourer la visite et même de rire de la situation avec un autre couple de touristes qui se sont fait bousculer eux aussi. Mais malgré tout cela, la visite vaut la peine!

 

Notre randonnée à la campagne prévoit un autre arrêt, l’escalade d’une montagne où nous pourrons admirer des belles chutes. Il semblerait que les Cambodgiens aiment bien s’y relaxer. En discutant pendant notre repas du midi, nous décidons plûtot de nous entendre avec monsieur Kong, notre chauffeur, pour retourner au Bayon pour l’admirer de nouveau et au Ta Promh pour terminer notre visite de la veille. Notre visite au musée nous a fait voir les styles de construction avec un autre œil. Nous voulons aussi ressentir encore une fois le charme de nos temples préférés. Nous repartons en fin d’après-midi, rassasiés de nos visites et prêts pour une bonne douche!

Les temples d’Angkor nous ont complètement séduits…