Vidéo

Une visite au village

Depuis quelques jours, nous prenons le temps de nous reposer à la plage de Cherai, notre arrêt était prévu pour cela. L’hôtel donne directement sur la plage, à quelques mètres de la mer. Nous rencontrons des personnes très intéressantes avec qui nous tissons de beaux liens, tout doucement. Le soleil est de la partie, la chaleur aussi. Nous sommes chanceux et nous passons de beaux moments.

image

Il y a quelques jours, nous avons exploré le village de Cherai afin d’y acheter des provisions. Cette belle petite marche nous a fait découvrir de magnifiques canaux intérieurs, des filets de pêche chinois et une végétation luxuriante. En passant sur un des petits ponts qui relie la plage de Cherai à la terre ferme, nous nous sommes exclamé devant des méduses dans le canal avec les gamins du coin. Puis nous avons continué notre chemin en faisant bien attention, marcher le long de la route demeure toujours aussi périlleux mais nous commençons à nous y faire.

Par hasard, à l’entrée du village, nous avons longé un bâtiment où des tisserandes travaillaient sur leur métier. Elles nous ont invité à entrer et à les regarder actionner leur métier. Ces femmes nous ont accueilli avec de grands sourires et nous ont expliqué leur façon de faire à l’aide de quelques mots jumelés avec des signes. Puis elles ont fait une démonstration d’un air très sérieux…Le mouvement répétitif et rapide qu’elles exécutent avec leur bras pour faire passer le fuseau d’un côté à l’autre a attiré mon attention. Lorsque je les ai questionné à ce sujet, elles ont confirmé qu’elles développent de la douleur à l’épaule après un moment. Robert m’a fait remarquer qu’elles doivent aussi coordonner le mouvement des bras avec ceux des pieds pour actionner les pédales.  La pièce où elles travaillent est sombre mais relativement fraîche ce qui tranche avec la chaleur à l’extérieur. J’aurais beaucoup aimé en savoir plus long sur leur vie et leur demander si elles travaillent pour une petite usine ou une coopérative. Malheureusement la barrière de la langue a de nouveau fait des siennes.

Puis nous sommes approché d’un groupe  d’hommes occupés à concasser de la pierre sous un soleil brûlant. La chaleur était suffocante!  Il y a beaucoup de réfection des routes car le village se prépare à recevoir plus  de visiteurs pour le congé des Fêtes. La population sera augmentée de quelques millers de personnes. C’est le début de la haute saison! Et les rues ont désespérément besoin d’être réparées! Mais quel travail difficile…

Nous avons facilement trouvé des fruits et des légumes frais dans des étals le long de la rue. Nous avons choisi de belles oranges et un concombre bien juteux. Les concombres sont si délicieux ici!

imageimage

Tout près, à l’étal voisin, des hommes nous ont proposé des chips de pommes de terre fraîches cuites dans de l’huile de coco.Nous avons eu droit à une petite dégustation et c’était tellement bon que nous nous sommes laissé tenter! Gentiment, le cuisinier a fait une petite démonstration de la cuisson juste pour nous tout en prenant la pose pour la photo bien sûr!

 imageimage

Pendant notre exploration des rues de Cherai un jeune homme est venu nous saluer. À notre grande surprise il s’est présenté comme venant du Canada. Surprise, j’ai demandé des précisions car il y a une région tout près d’ici qui s’appelle Kanada… »Mais non, je viens du pays Canada, je suis de Winnipeg! » Il est venu visiter ses parents pour le congé de Noël, il possède toujours des propriétés à Cherai et il compte y revenir un jour mais pas pour l’instant. Nous avons jasé des changements survenus à Cherai depuis quelques années. Le village était plus petit et très calme, maintenant de nombreuses constructions se sont ajoutées causant la perte de beaux espaces verts. Sans compter les déchets qui traînent un peu partout. D’un air songeur, il a ajouté  qu’il aimait bien son village comme il était il y a quelques années…

Quant à nous, nous avons passé un très bel après-midi à faire nos courses dans ce joli petit village. Merci la vie.

 

2 réponses à “Une visite au village

  1. C’est très émouvant lorsque des personnes nous montrent leur savoir faire, peu importe sa nature. S’y interesser, c’est contribuer à l’accomplissement humain. Vous avez de la chance de pouvoir le faire aussi souvent dans votre voyage

    Aimé par 1 personne

  2. Oui Lynda nous nous considérons très chanceux. Ces contacts humains sont très importants pour nous et ils sont l’essence même de notre désir de voyager. La vie se charge de répondre à nos souhaits et nous en sommes très reconnaissants. L’autre bonheur est celui de partager…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s